Une première édition en 2017

À Paris, le 14 octobre 2017, nous étions 600 dans l’amphi Foch de l’école militaire, 600 à réfléchir sur la difficulté des femmes à choisir entre foyer et vie professionnelle, ce vrai défi des femmes aujourd’hui .  

Quelques mois plus tard, nous avons relevé un autre défi , celui de publier aux éditions Quasar « Un doudou dans l’openspace » , déjà vendu à de nombreux exemplaires, pour garder une trace des interventions de cette incroyable journée.

Et aujourd’hui, pour vous qui avez été si nombreux à désirer poursuivre la réflexion, une saison 2 s’impose !

Une seconde en 2020

L’équipe du Défi des Femmes aujourd’hui se lance donc dans l’aventure, avec des invités de marque : Les Hommes !

Se connaître pour mieux trouver sa place et décider ensemble d’un projet commun, générateur d’équilibre et de bonheur pour soi, son couple, sa famille et la société , voilà posé ce nouveau et grand défi de la prochaine saison !
Le deuxième colloque du premier trimestre 2020 est en route, Keep in touch, nous avons besoin de vous !

site coeur

Témoignage

de notre édition 2017

Je voudrais vous dire combien j’ai participé avec bonheur au Colloque « Le Défi des Femmes d’aujourd’hui » ce samedi 14 octobre !

600 femmes réunies pour réfléchir ensemble aux enjeux de leur vie de femme et de mère, un beau succès pour cette 1ère édition… avec, en plus, le soleil au rendez-vous…

Comme bénévole, j’ai pu discuter avec nombre de femmes : toutes m’ont dit leur bonheur d’être là, et surtout l’importance pour elles d’un tel événement. « Cela faisait 10 ans qu’on attendait ça ! » ou bien « c’est essentiel de réfléchir à ces questions pour dire aux jeunes que la carrière au féminin, ce n’est tout simplement pas la carrière au masculin ! » ou encore « il faudra absolument une Saison 2, avec les hommes à l’honneur, car toutes ces décisions-réflexions se vivent en couple ! » Oui mais voilà, les hommes, eux, ils gardaient les enfants… sauf la petite vingtaine, ravie d’être là, au milieu d’un amphi de l’Ecole Miliatire… qui n’avait sans doute jamais accueilli autant de femmes ! J’ai été frappée par leur diversité. Leur point commun ? Elles étaient toutes soucieuses de mieux harmoniser leur vie, et pourquoi pas de faire mentir Elisabeth Badinter – qui a écrit « Le Conflit : la femme et la mère ». Non, les deux ne s’opposent, elles peuvent très bien se vivre dans la sérénité, pour peu que l’on prenne le temps d’en parler, et de poser des choix libres. Car la maternité ne s’oppose à la féminité, elle en est juste le prolongement, un peu comme la fleur porte du fruit finalement !

Bien cordialement
AT